Comment reconnaitre une plaque induction et vitrocéramique ?

plaque induction

Dans le secteur des tables de cuisson, il existe aujourd’hui deux incontournables : les plaques à induction et les plaques vitrocéramiques. Elles présentent des avantages et des inconvénients complémentaires.

La plaque à induction

La plaque à induction utilise l’induction magnétique pour générer de la chaleur. En clair, une bobine de cuivre se trouve sous la plaque qui, une fois allumée, va agir comme un électroaimant : un courant électrique traverse la bobine et engendre un champ magnétique.

Les avantages

Beaucoup de cuisiniers amateurs comme professionnels l’ont adopté pour ses multiples avantages, notamment du point de vue de la sécurité. Le risque d’incendie est quasi inexistant puisque la plaque n’utilise aucune flamme, mais le courant électromagnétique pour chauffer. Zéro risques également du côté des intoxications, contrairement aux plaques à gaz. Il est très rare de se brûler en utilisant une plaque induction car elle ne s’active qu’au contact de certains matériaux conducteurs.
Bien sûr, il y a également des points positifs niveau culinaire. Sa puissance peut aller jusqu’à 10kW, soit largement suffisant pour un usage domestique. Les tables de cuisson à induction permettent une cuisson souple et une grande précision dans les réglages.

Les inconvénients

La cuisson avec une plaque à induction est particulièrement décriée pour son aspect énergivore, opter pour de l’induction n’est pas le choix le plus respectueux de l’environnement. On peut également reprocher la durée d’utilisation assez courte : comparé aux autres appareils de cuisson, il est nécessaire d’en changer plus souvent.

La plaque vitrocéramique

Comme son nom le laisse présager, la surface est composée de céramique, obtenue par la cristallisation d’un verre particulier. La plaque est fabriqué à partir de minuscules cristaux extrêmement résistants. L’élément chauffant est placé sous la table de cuisson. Deux types de foyers chauffants sont les plus répandus : le radiant, qui chauffe par rayonnement, et l’halogène. Dans ce dernier cas de figure, ce sont des lampes à halogène qui dégagent la chaleur.

Les avantages

La table de cuisson vitrocéramique est très appréciée car elles offre de nombreuses options quant au mode de cuisson (température, énergie utilisée…). Pour les foyers halogène, la température peut rapidement augmenter, ce qui permet une cuisson rapide et précise.
Outre l’aspect esthétique qui séduit généralement ses utilisateurs, ces plaques sont très pratique pour l’entretien. La surface totalement lisse de la plaque permet un nettoyage facile et les tâches s’enlèvent très facilement car elles ne brûlent pas.
Enfin, la vitrocéramique s’avère aussi un choix économique car son prix est souvent moins élevé que celui des plaques à induction.

Les inconvénients

Tout comme sa rivale, la table de cuisson vitrocéramique consomme énormément d’énergie et ne respecte pas les demandes écologiques.
Puisque la température augmente très vite avec le foyer halogène, ce qui peut être un avantage pour certains aliment devient un inconvénient pour les plats qui demandent un maintient de température continu.
Enfin, il faut attendre plusieurs minutes après utilisation pour que la plaque vitrocéramique commence à refroidir.

Leave A Comment

Related Post

plaque induction
Read More
Read More
Read More
Read More